Accueil‎ > ‎

Histoire de Vira

Vira 
(Étude: J.J. Pétris; participation d'Y.A. Cros     http://www.histariege.com/vira.htm)

 

 

Étymologie :

Du patronyme gaulois « Viros »
« Bira » (le virage) en occitan
Nom des habitants : Virassiens et Virassiennes

 

 

Approches Historiques :

 

Après la croisade des Albigeois, Vira fait partie de la « Terre du Maréchal » (Guy de Lévis) et se trouva donc en Province de Languedoc.

« Il passa dans la branche des Lévis, baron de Lagarde et de Monségur, en 1299 et revint chez les Lévis-Mirepoix en 1364 par le mariage d’Elips de Lévis-Lagarde avec son cousin Roger-Bernard de Lévis-Mirepoix. Le village fut brûlé en 1622 par les Protestants lors de la prise d’armes de Rohan et l’évêque de Mirepoix furieux fit faire, à ses frais, une expédition de représailles contre La Bastide, Le Peyrat et Mirabel. » (J. Baylé, « Archéologie du canton de Varilhes », BSA 1970-1971)

  

Le 15 octobre 1801 (23 vendémiaire an X) : Vira passe du canton de Mirepoix à celui de Varilhes.

 

Durant la seconde guerre mondiale, Vira verra, après le débarquement du 6 juin 1944, se regrouper des volontaires au sein d’une compagnie FTP. L’attaque du 9 juin par une colonne d’allemands venue de Toulouse fera des morts, tant dans la population civile qu’au sein des résistants.

 

NB : La commune de Vira faisait partie de l’arrondissement de Pamiers en 1801, passe  dans celui de Foix en 1926 et retourne dans celui de Pamiers en 1942.
 
Sur le plan religieux, Vira dépend du diocèse de Pamiers, du doyenné du Pays d'Olmes-Mirepoix et du secteur paroissial de Rieucros comprenant également Arvigna, Dun, Engraviès, Le Merviel, Lapenne, Le Sautel, Lieurac, Manses, Saint-Félix de Tournegat, Teilhet, Vals, Calzan, Viviès.
       

Vira en 1911




Patrimoine :

  

Église Sainte Catherine (XIX°siècle)

 

 

Monument des combats du 9 juin 1944

Ce monument porte le texte suivant : 
 

"1939-1944

Aux Morts de la Résistance et Victimes du Nazisme de la Vallée du Douctouyre

Roubichou Fernand, Balasc Paul, Bonnafous Paul, Neuville J. Jacques : Tués au Combat de Vira le 9 juin 1944

Naudy Antoine : Fusillé à Arvigna le 29 juin 1944

Delbosc Eloi, Amouroux Jules, Giret née Delpla Juliette : Déportés

Rouch Cyprien, Charry Théophile, Authié Mimi, Rouja Joseph, Rescanière Alphonse, Gaudonville Fernand, Naudy Jean, Soler François : Victimes Civiles

Passant Souviens-toi"


Un résumé de Vira et la Vallée du Douctouyre : http://www.histariege.com/vira.htm

 

 

Ne pas manquer : 

    • La Paychère, espace en bordure de rivière et aménagé dans le cadre de Terre de Fraternité.
    • Le Mont Thuriège, qui culmine à 540 m et possède une table d'orientation en son sommet. S'y déroulèrent une partie des combats du 9 juin 1944: un monument en rappelle le souvenir au pied du Mont Thuriège.
    • l' ancien ermitage de Janiquet (ne se visite pas)
    • ... et son fameux vin "Coteaux d'Engraviès" ! voir le lien Restauration et hébergement

     

     

    Pour en savoir plus…

     

    J. Baylé, « Archéologie du canton de Varilhes », BSA 1970-1971

    Nadouce O. : « Combattants sans uniforme. De Vira à la Libération », 2001

    et "L'Ariège, Terre de Résistance - La bataille de Vira" Éditions Alan Sutton

    Petris J.J. : « Le maquis de Roquefixade », 1999

    Gos A. : « Le moulin d’Embayourt »

    Plans divers et dossiers: ADA 2 O 1912 (du village, construction d’un puits, église, pressoir à vendanges…)

     

     

     

    Sites Internet :

     http://www.histariege.com/vira.htm (source des informations)

    http://www.histariege.com/resistance.htm (dans "Textes, Divers") ou sur ce site dans "thèmes", à la page d'accueil, puis "Résistance")

    http://www.ariegenews.com/news/news-1-17-1235.html (Sur le renouveau de la vigne à Vira: Philippe Babin)



     
     

    Armorial (1696): Tranché de sinople et d'or

     

     

     

     (Réalisation: Y.A. Cros du Cercle Généalogique de Languedoc)

     

     

    Registres paroissiaux et État Civil aux ADA ou commune : 1ére date : 1699

     

     

    (Étude: J.J. Pétris; participation d'Y.A. Cros)

     

     
    Comments